Mobilités et transnationalismes. Les objets cachés de la sociologie des migrations

Mardi 12 Décembre

Intervenant : Michel Péraldi (Sociologue, IRIS)

Discutants : Delphine Mercier & Mustapha El Miri (Sociologues, LEST)

 

Depuis une vingtaine d’années, Michel Péraldi développe des recherches combinant approche sociologique et anthropologique sur trois domaines de recherche : les circulations migratoires autour du bassin méditerranéen, comprenant les migrations de l’Europe vers le Maghreb et de l’Afrique subsaharienne vers le Maghreb, les dynamiques et les sociétés urbaines cosmopolites, enfin les économies criminelles et informelles.

Il a publié de nombreux ouvrages et articles.

Vous trouverez une partie de ses publications à l’adresse suivante:

https://www.cairn.info/publications-de-Peraldi-Michel–33304.htm

Sa présentation s’appuie sur les textes suivants :

« Du colonial au transnational, les mutations de l’espace migratoire euromaghrébin”, in Poinsot M, Weber S, Migrations et mutations de la société française. L’état des savoirs, Paris, 2104, La Découverte. https://filez.univ-amu.fr/kz5gdhzjry

“Migrations marocaines, du colonial au global”, à paraître, Revue des migrations internationales.

https://filez.univ-amu.fr/8w76o3nrb6

 

La discrimination dans l’intérim entre coproductions, injonctions et marges de manœuvre

Mardi 14 Novembre

Intervenant : Grégory Giraudeau Baujeu (Sociologue – Triangle)

Discutant : Paul Bouffartigues (Sociologue – Lest)

 

Grégory Giraudo-Baujeu, membre du laboratoire Triangle ENS-Lyon a soutenu une thèse en 2014 consacrée aux insertions professionnelles d’hommes et femmes originaires des pays du Maghreb et d’Afrique subsaharienne dans le travail intérimaire. Il a reçu le prix de thèse du Défenseur des droits en 2015.

Ses thèmes de recherche se situent au carrefour de plusieurs questions : les discriminations et le racisme, les inégalités, le genre, les marchés du travail et la précarité de l’emploi.

Sa présentation s’appuie sur les textes suivants:

  • « Lutter contre les discriminations ou promouvoir la diversité ? », in Les cahiers de la LCD, n°1, juin 2016, pp. 102-123. https://filez.univ-amu.fr/4gh091wmtk
  • « Recueillir, reconnaître et gérer la parole discriminée », in Roulleau-Berger L., (dir.), Sociologies et cosmopolitisme méthodologique, Toulouse, Presses Universitaires du Mirail, 2012. https://filez.univ-amu.fr/irg6ac6g07

Aux origines de la racialisation de la société française. Les travailleurs coloniaux et étrangers pendant la Grande Guerre

Mercredi 11 Octobre

Intervenant : Laurent Dornel (Historien – ITEM 3002)

Discutant : Benoît Larbiou (Historien)

Laurent Dornel a soutenu une thèse en 2001 : « La France hostile. Histoire sociale de la xénophobie au XIXe siècle (1815-1914). Il s’est intéressé depuis à d’autres thèmes dont  les circulations migratoires entre le sud-ouest aquitain et l’Argentine (années 1850-annnées 1920) ou encore l’histoire des travailleurs étrangers et coloniaux employés en France pendant la Première Guerre mondiale.

Ses recherches s’articulent autour de trois axes: l’histoire du rapport à l’altérité, les figures de l’altérité (l’étranger, le nomade, le vagabond, le tsigane…) ou encore la racialisation de la société française. Il a publié de nombreux travaux consacrés à ces sujets

http://univ-pau.academia.edu/LaurentDornel/CurriculumVitae

Sa présentation s’appuie sur les textes suivants:
 
     – Laurent Dornel. Les usages du racialisme. Le cas de la main-d’œuvre coloniale en France pendant la Première Guerre mondiale. In: Genèses, 20, 1995. Histoire politique, histoire du politique. pp. 48-72; doi : 10.3406/genes.1995.1307 http://www.persee.fr/doc/genes_11553219_1995_num_20_1_1307

   – Laurent Dornel. La Grande Guerre et les migrations : les travailleurs étrangers, coloniaux et chinois en France. Enjeux d’une recherche en cours. 2013.  <halshs-00850981> https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-00850981
 

Fabrique des migrations du travail et politique Dalit en Inde du sud. Les relations ambiguës entre intermédiaires de main-d’œuvre et hommes de main de politiciens criminels

Mardi 12 septembre

Intervenant : David Picherit (Anthropologue – LESC)

Discutant : Assaf Dahdah (Géographe – LEST)

Les recherches de David Picherit portent sur les articulations entre les relations de travail, les politiques de développement et les rapports de pouvoir dans une économie néolibérale. Elles s’appuient sur plusieurs terrains ethnographiques réalisés dans l’Etat de l’Andhra Pradesh en Inde du Sud.

Sa thèse intitulée Entre villages et chantiers : Circulation des travailleurs, clientélisme et politisation des basses castes en Inde explore comment la flexibilité croissante de la main-d’œuvre est associée à de nouvelles formes d’asservissement au travail, et comment les travailleurs résistent et s’adaptent aux modes de domination mis en œuvre par les chefs de villages et les employeurs dans le secteur informel de la construction.

Il s’intéresse désormais aux hommes de main de chefs de factions politiques, aux économies mafieuses et aux formes de la démocratie en Inde du Sud. Une question principale guide ces travaux : comment les violences politiques et économiques s’inscrivent-elles dans la fabrique des démocraties postcoloniales ?

Homo Itinerans. Solidarité et compétition, les niches économiques parmi les Afghans en Europe

Mardi 13 juin

Intervenant : Alessandro Monsutti (Ethnologue – IUED)

Discutant : Michel Péraldi (IRIS)

Alessandro Monsutti est anthropologue, il est professeur au sein de l’Institut des Hautes Études Internationales et du Développement à Genève. De plus il est directeur de la recherche du Programme d’étude des migrations mondiales de ce même Institut. Il enseigne l’anthropologie, les études sur le Moyen-Orient, les migrations et les méthodes qualitatives en sciences sociales. Il a mené des travaux sur le terrain en Afghanistan, au Pakistan et en Iran depuis 1993 et plus récemment dans les pays occidentaux parmi les réfugiés afghans et les migrants grâce à une subvention de la MacArthur Foundation, à Chicago (2004-2006). Alessandro a également travaillé comme consultant pour différentes organisations humanitaires et de développement, comme l’Unité de recherche et d’évaluation en Afghanistan (il a été coordinateur scientifique d’une recherche d’équipe sur les réseaux transnationaux entre l’Afghanistan, le Pakistan et l’Iran), le Bureau tribal de liaison à Kaboul ; le Haut Commissaire des Nations Unies pour les réfugiés à Genève et l’Agence suisse pour le développement et la coopération à Berne.

Lien vers ses publications

– « Afghans on the Move: Seeking Protection and Refuge in Europe “In this journey I died several times; In Afghanistan you only die once” ». Antonio Donini, Alessandro Monsutti, Giulia Scalettaris
« Cooperation, Remittances, and Kinship among the Hazaras. » Alessandro Monsutti
« Trust, friendship and transversal ties of cooperation among Ahghans ». Alessandro Monsutti

Les travailleurs détachés portugais de la construction

Mardi 11 avril

Intervenant : Jens Thoemmes (Sociologue – CNRS/CERTOP)

Discutante : Cathel Kornig (Sociologue – Lest)

Jens Thoemmes est sociologue, directeur de recherche CNRS au Centre d’Etude et de Recherche Travail Organisation Pouvoir, spécialisé les questions relatives au temps de travail, la négociation collective, l’emploi et les mobilités en France comme à l’étranger. Ses recherche actuelles s’intéressent aux conditions de travail dans cet univers du temps des marchés en particulier sur les mobilités intra-européennes : le travail détaché.

Lien vers ses publications

– « Circuler entre chantiers et entre pays : Enquête sur les travailleurs détachés portugais dans le BTP en France ». Diana Oliveira et Jens Thoemmes Revue Sociologies (sous presse)
– « Formal and informal regulations of the European labor market : the case of posted workers ». (Soumis International Journal of Comparative Sociology)
– « Le travail détaché. Le cas des salariés portugais du secteur de la construction en France ». Les mondes du travail, 14

Pays de montagne et réseaux de travailleurs migrants XVIIIème – XXème siècles

Mardi 14 mars

Intervenants : Laurence Fontaine (Historienne – Centre Maurice Halbwacks) et Stéphane Kronenberger (Historien – Université de Nice Sophia Antipolis)

Discutantes : Céline Régnard (Historienne – Telemme) et Delphine Mercier (Sociologue – Lest)

Laurence Fontaine est historienne, directeur de recherche CNRS au Centre Maurice Halbwacks. Elle est spécialisée dans l’histoire de l’Europe pré-industrielle elle a publié de nombreux ouvrages et articles. Lien vers ses publications.

Elle a publié notamment :

– (2003) Pouvoir, identités et migrations dans les hautes vallées des Alpes occidentales (XVIIe-XVIIIe siècles), PUG, Grenoble.
– (1993) Histoire du colportage en Europe, Albin Michel, Paris. (L’évolution de l’humanité).

Stéphane Kronenberger est historien, docteur en histoire de l’Université de Nice Sophia Antipolis et Post-Doctorant A*MIDEX d’Aix Marseille Université.

Il soutenu sa thèse en 2014 intitulée :  “Des temps de paix aux temps de guerre : les parcours des travailleurs étrangers de l’Est et du Sud-Est de la France (1871-1918)”. Page Personnelle

Il a publié notamment :

– (2016) « La frontière des Alpes-Maritimes et les populations étrangères (1871-1918) », in Yvan Gastaut, Yves Kinossian, Marc Ortolani et Ralph Schor (dir.), Fixer et franchir la frontière : Alpes-Maritimes 1760-1947. Milan, Silvana Editoriale, p. 237-250.
– (2016) « Les ouvriers des Calanques (The workers of the Calanques) », in Xavier Daumalin et Isabelle Laffont-Schwob (dir.), Les Calanques industrielles de Marseille et leurs pollutions : Une histoire au présent/Pollution of Marseille’s Industrial Calanques : The impact of the Past on the Present, Aix-en-Provence, REF.2C Editions, p. 93-129. 
– (2016) « Les OS immigrés à l’écran : les luttes de la « première génération » lors des conflits de l’automobile (1981-1984) », Hommes et Migrations, n° 1313, janvier-mars 2016, p. 45-53.
– (2014) « Des fromagers suisses en Franche-Comté : Compétences, pluriactivité et réseaux (1850-1914) », Histoire et sociétés rurales, vol. 41, n° 1, 2014, p. 55-87.

Séminaire 2/III – Martin Oliveira : Migrants roms roumains et acteurs des projets d’insertion. Différences d’attentes et de stratégies sur la question du travail

Mardi 14 février
Intervenant : Martin Oliveira (Ethnologue, Université Paris 8)
Discutant : Mustapha El Miri

 

Il a publié plusieurs articles sur cette question, parmi lesquels :

2015, avec Stoichiţa V. & Williams P., Situations des Roms en Europe : regards d’ethnographes, Société d’Ethnologie Française, Paris

2012, La tradition de l’intégration. Une ethnologie des Roms Gabori dans les années 2000, éditions Pétra, Paris

 2011, Roms en (bidon)villes. Quelle place pour les migrants précaires aujourd’hui ?, éditions rue d’Ulm, Paris

2010, Roms de Roumanie, la diversité méconnue : études et perspectives, Études tsiganes, vol. 38, Paris

Le travail du care à Madrid et à Paris. Les enjeux de la professionnalisation à l’intersection du genre, de la classe et de l’ethnicité

Mardi 10 janvier
Intervenante : Paloma Moré Corral (sociologue, Universidad Complutense de Madrid)
Discutante : Juana Moreno Nieto (Labexmed-LEST/CNE)
Ecouter Paloma Moré Corral

Le travail du care

Elle a publié plusieurs articles sur cette question, parmi lesquels :

  • 2016. “Configuraciones del cuidado de larga duración en España y Francia: dos modelos contrapuestos”, Zerbitzuan 60: 163-178.
  • 2016. “Cuidados  “en  cadena”:  cuerpos,  emociones  y  ética  en  las  residencias  de  personas  mayores”, Papeles del CEIC 1(146).
  • 2015. “When Your CV is ” To Be a Latina Woman ” : Re-articulation of Stereotypes and Re-construction of Identity of Ecuadorian Women Working in the Care Sector”, in Maria Caterina La Barbera (ed.), Identity in Migration in Europe: Multidisciplinary Perspectives, Switzerland: Springer: 193-208.
  • 2014. « Les employé(e)s domestiques dans le travail de care : corps et investissement de soi entre éthique et contrainte », Travailler 2(32): 33-53.
  • 2013. “La vuelta de las “internas”: crisis y condiciones laborales en el empleo de hogar y el trabajo de cuidados”, Sociología del Trabajo 79: 30-48.

Affiche Séminaire Migtrav – Saison III Séminaire 1

Bilan des 2 premières années

Mardi 13 décembre :  Bilan des 2 premières années

Intervenants : Frédéric Décosse, Delphine Mercier et Mustapha El Miri

En clôture de la deuxième année d’existence du Séminaire Migration & Travail au LEST, l’équipe de coordination – Frédéric Décosse, Mustapha El Miri, Delphine Mercier & Ingrid Tucci (LEST)- présente ” Migrations & travail : nouvelles approches théoriques et empiriques “

Le business de la fripe. Contrebande et économie de la frontière Etats-Unis/Mexique

Mardi 11 octobre

Aprés-midi

“Le business de la fripe : contrebande et économie de la frontière Etats-Unis/Mexique.”
Intervenant : Efren Sandoval (CIESAS)
Discutants : Delphine Mercier (LEST) et Boris Pétric (CNE)
Ecouter Efren Sandoval

Efren Sandoval Hernández est anthropologue au Centro de Investigaciones y Estudios Superiores en Antropología Social (CIESAS Monterrey, Mexique) et Visiting Scholar à l’IMéRA. Ses travaux récents portent notamment sur les dynamiques transfrontalières et les migrations internationales à la frontière entre le Mexique et les États-Unis.

Il a publié plusieurs travaux sur cette question, parmi lesquels :

  • 2015 – “La frontera como centro de la globalización  popular. Almacenes mayoristas y mercados de pulgas en el sur de Texas”, in Alberto Hernández Hernández & Amalia E. Campos-Delgado (ed.), Líneas, límites y colindancias. Mirada a las fronteras desde América Latina, México, El Colegio de la Frontera Norte – CIESAS, p. 223–244.
  • 2014 – “Mayoristas asiáticos en la frontera de Texas con México. Comercio, migración y fronteras étnicas”, Revista Trayectorias, no. 39: 59-82.
  • 2013 – “Configuración local del comercio mayorista en Laredo, Texas. Un eslabón en el flujo global de mercancías”, in Georgina Rojas et Margarita Estrada (ed.),  Desde abajo. Miradas antropológicas de la globalización,  México, CIESAS, p. 85-107.
  • 2012 – “Economía  de  la  fayuca  y  del  narcotráfico  en  el  noreste  de  México”,  en Desacatos, no. 38, janvier – abril: 43-60.
  • 2011 – “L’organisation du commerce transfrontalier à Monterrey (Mexique) », in Franck Mermier et Michel Peraldi (ed.), Mondes et places du marché en Méditerranée. Formes sociales et spatiales de l’échange, Paris, Karthala, p. 317-337.
Affiche Séminaire Migtrav – Saison II Séminaire 7

Esclaves, serfs, engagés, salariés migrants. Une histoire globale du travail dépendant et de ses circulations

Mardi 11 Octobre 

Matinée

“.”
Intervenant : Alessandro Stanziani (EHESS)
Discutants : Delphine Mercier (LEST) et Boris Pétric (CNE)
Ecouter Alessandro Stanziani

Alessandro Stanziani est historien, directeur de recherche au CNRS et directeur d’études à l’EHESS rattaché au Centre de Recherches Historiques. Ses travaux récents portent notamment sur la servitude dans le monde russe et l’océan Indien.

Sailors, Slaves and Immigrants…

 Il a publié plusieurs travaux sur cette question, parmi lesquels :

– 2015 – “Slavery and Bondage in Central Asia and Russia: 14th-19th centuries”, in Christopher Witzenrath, eds, Eurasian Slavery, Ransom and Abolition in World History, 1200-1860, Farnham: Ashgate: 81-104.
– 2014 – Bondage. Labor and rights in Eurasia, 16th-20th centuries, Oxford and New York, Berghahm,février.
– 2014 – Sailors, Slaves and Immigrants. Bondage in the Indian Ocean World, 1750-1914. Palgrave MacMillan, 196 p.
– 2013 Avec G. Campbell (ed.) – Debt and Slavery in the Mediterranean and Atlantic Worlds, Londres, Pickeringg and Chatto Publishers, Financial History 22, 208 p.
– 2013 – “Beyond Colonialism. Servants, Wage earners and Indentured Migrants in Rural France and Reunion Island, c 1750-1900”, Labour History, 54(1): 64-87.
– 2012 – “Travail, droits et immigration. Une comparaison entre l’île Maurice et l’île de la Réunion (années 1840-1880)”, Le mouvement social, 241: 47-64.
– 2010 – Le travail contraint en Asie et en Europe, XVIIe-XXe siècles, Paris, MSH éditions.

Genre, travail et immigration dans la France de l’entre-deux-guerres

Mardi 13 Septembre 
Intervenante : Linda Guerry (UQAM)
Discutants : Stéphane Mourlane (TELEMME) et Francesca Sirna (URMIS)
Ecouter Linda Guerry

Genre, travail et immigration

Linda Guerry est historienne, diplômée de l’Université d’Avignon où elle a soutenu sa thèse “(S’)exclure et (s’)intégrer : le genre de l’immigration et de la naturalisation : l’exemple de Marseille (1918-1940)” sous la direction de Françoise Thébaud en 2008.

Elle a publié plusieurs travaux sur cette question, parmi lesquels :

– 2015 – “Italien-ne-s à Marseille dans les décennies 1920 et 1930 : flux migratoires et marché du travail”, in Archivio Storico dell’Emigrazione Italiana 11: 57-70.
– 2014 – “Mobilisations transnationales. Le cas de l’International Migration Service, 1921-1939” in Monde(s) 5: 219-237.
– 2014 – “A Local/Transnational Approach to Migration: the International Migration Service and its Marseilles Office in the First Half of the 20th Century” in Philip Whalen and Patrick Young (ed.), Place and Locality in Modern France, London, Bloomsbury Press: 65-75.
– 2013 – Le genre de l’immigration et de la naturalisation. L’exemple de Marseille (1918-1940), Lyon, Éditions de l’École normale supérieure.
– 2011: “Le genre de la naturalisation: l’exemple des Bouches-du-Rhône (1918-1939)”, in Philippe Rygiel (ed), Politique et administration du genre en migration. Mondes atlantiques XIX-XXe siècles, Paris Publibook: 112-135.

Affiche Séminaire Migtrav – Saison II Séminaire 6

Migrants et cancers professionnels. Division sociale du travail et de ses risques et accès au droit à réparation, retours sur l’enquête permanente du Giscop93

Mardi 14 Juin
Intervenante : Anne Marchand (LAMES-IDHES)
Discutant : Paul Bouffartigue (LEST)
Ecouter Anne Marchand

Anne Marchand est socio-historienne, doctorante au laboratoire Institutions et Dynamiques Historiques de l’Économie et de la Société et au Laboratoire Méditerranéen de Sociologie où elle prépare sa thèse sous la codirection de Nicolas Hatzfeld et de Pierre Fournier. Celle-ci a pour titre provisoire “Histoire(s) de cancer professionnels et travaux cancérogènes en Seine-Saint-Denis : de la quête de la réparation à la (re)connaissance par traces.”

Chibani – Les vieux migrants

Elle a publié plusieurs travaux sur cette question, parmi lesquels :

  • 2016 [A paraitre] – “Quand les cancers du travail échappent à la reconnaissance : les facteurs du non recours au droit”, Sociétés Contemporaines 102.
  • 2015 – “Le travail tue… lentement”, Plein droit 106: 15-18.
  • 2015 (avec Rollin Z.) – “Ce que l’intervention fait à la recherche dans un contexte de maladie grave”, Santé Publique 27: 331-338.
  • 2015 – “la (non-) reconnaissance des cancers d’origine professionnelle”, Thébaud-Mony et al (dir) Les Risques du travail, pour ne pas perdre sa vie à la gagner, La Découverte.
  • 2010 – “La reconnaissance en maladie professionnelle : perceptions et usages de ce droit par des personnes atteintes de cancer”, mémoire de Master 2 en sciences sociales, option enquêtes, terrains, théories (ETT), ENS/EHESS, sous la direction de Annie Thébaud-Mony.  

Affiche Séminaire Migtrav – Saison II Séminaire 5

Les mobilités européennes vers le Maghreb. Migrations néo-coloniales ou hétérotopies néo libérales ?

Mardi 10 mai

Après-midi

Intervenant : Michel Péraldi (IRIS)
Discutant : Mustapha El Miri (LEST)
Ecouter Michel Péraldi

Michel Peraldi est sociologue, directeur de recherche au CNRS, rattaché à l’Institut de Recherche Interdisciplinaire sur les enjeux Sociaux (IRIS).

Il a publié plusieurs travaux sur cette question, parmi lesquels :
– 2015 (& Terrazzoni L) – “Itinéraires des nouveaux migrants français au Maroc”, Autrepart 74.
– 2012 – “Le Maghreb, laboratoire de nouvelles migrations”, in Antil A, Mokhefi M (ed) Le Maghreb et son Sud : vers des liens renouvelés, Paris, CNRS.
– 2011 (dir) – D’une Afrique à l’autre. Migrations subsahariennes au Maroc. Paris, Karthala (Hommes et sociétés).

Affiche du Séminaire Migtrav – Séminaire 4 Saison II

Séminaire Migrations & Travail

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search