Les restaurants halal de Yiwu, ancrages de la mondialisation

Intervenant : Olivier Pliez, Directeur de Recherche au CNRS, géographe, ART-Dev – UMR 5281, Université Paul-Valéry Montpellier 3

Discussion : Delphine Mercier et Michel Peraldi, sociologues, LEST-UMR 7317.

La présentation et la discussion abordent la question des acteurs économiques migrants en Chine, en Europe, au Maghreb…

Pour aller plus loin vous pouvez consulter la bibliographie suivante :

–       Armelle Choplin & Olivier Pliez, « Des mondialisations plus discrètes. Vers une nouvelle géographie des échanges mondiaux », La Vie des idées , 4 octobre 2016. ISSN: 2105-3030. URL: https://laviedesidees.fr/Des-mondialisations-plus-discretes.html

–       Armelle Choplin & Olivier Pliez, « Inconspicuous Globalisations. Towards a new geography of global trade », Books and Ideas , 14 November 2016. ISSN : 2105-3030. URL : https://booksandideas.net/Inconspicuous-Globalisations.html

Affiche

Parce qu’ils sont plus près du sol : travailleurs agricoles migrants aux Etats-unis

Intervenant : Seth M. Holmes (Anthropologue, Université de Berkeley en Californie)

Discutant : Frédéric Décosse (Sociologue, CNRS-LEST)

Seth M. Holmes présente en espagnol une communication tirée de son livre Fresh Fruits Broken Bodies. Migrants farmworkes in the United States.

A partir d’une longue ethnographie auprès de travailleurs agricoles mexicains aux Etats-Unis, l’auteur analyse et dénonce les injustices sociales structurelles de l’agriculture globalisée et les naturalisations qui les invisibilisent. Dans la tradition de Paul Farmer et d’autres médecins-anthropologues, il soutient que ces injustices entraînent des problèmes de santé niés ou mal pris en charge du fait de la nature hors-sol et dépolitisée de la médecine.

Il a été résident à l’Iméra à Marseille en 2021, où il a mené un projet intitulé “Training for Unequal Care: Medical Students, Social Inequalities and the Clinical Gaze“.

Seth Holmes presenta una comunicación inspirada de su libro Fruta fresa, cuerpos marchitos. Trabajadores agrícolas migrantes en Estados Unidos.

A partir de una larga etnografía de los trabajadores agrícolas mexicanos en Estados Unidos, el autor analiza y denuncia las injusticias sociales estructurales de la agricultura globalizada y las naturalizaciones que las hacen invisibles. Siguiendo la tradición de Paul Farmer y de otros médicos-antropólogos, sostiene que estas injusticias conducen a problemas de salud que se niegan o se gestionan mal debido a la naturaleza ajena y despolitizada de la medicina.


Fue residente en Iméra, en Marsella, en 2021, donde llevó un proyecto titulado “Training for Unequal Care: Medical Students, Social Inequalities and the Clinical Gaze“.

Entre action politique et travail. Regard croisé sur les routes et carrières migratoires en méditerranée (Grèce & Maroc)

Mardi 13 avril

La première présentation est dédiée aux travaux de Driss Belkasmi, Sociologue, Doctorant au LEST.

Elle s’intitule “Les franco-marocains de l’intégration politique en France à l’institutionnalisation du transnationalisme politique”.

Discutant : Kamal Mellakh (Enseignant-Chercheur, Département de Sociologie, Faculté des Lettres et Sciences Humaines de Mohammedia. Université Hassan II Casablanca)

Martin Pontier présente la seconde communication intitulée : “Travailler sur les routes migratoires : la Grèce comme territoire de transit aux frontières de l’UE”.

Discutant : Mustapha El Miri (Maître de Conférence, Sociologue, AMU/LEST).

Travail forcé en Afrique Occidentale Francaise (1900-1945)

Mardi 9 février 2021

Intervenant : Babacar Fall (Historien, Université Cheikh Anta Diop, Dakar)

Discutant.e.s : Mustapha el Miri (Sociologue, Lest-Amu) & Michel Péraldi (Sociologue,Iris-Lest)

Spécialiste de l’histoire du travail en Afrique de l’ouest francophone, Babacar Fall a conduit de nombreuses recherches sur ce thème ainsi que sur les migrations, les innovations pédagogiques ou encore les réformes en éducation. 

Migrations, travail, temporalités et rapports sociaux de sexe

Mardi 12 janvier

Taher Labadi, Économiste, Chercheur Associé au LEST & Ahmad Abdoul-Malik, Sociologue, ATER au LEST.

Taher Labadi présente une communication intitulée Captifs du temps : Les travailleurs migrants dans l’industrie du textile en Jordanie“, qui s’appuie sur l’article suivant

Labadi T., 2019. « Les travailleurs migrants en Jordanie : l’exemple de l’industrie textile », Confluences Méditerranée, vol. 111, n°4, pp. 29-43. URL : https://www.cairn.info/revue-confluences-mediterranee-2019-4-page-29.htm


Discutant : Tristan Bruslé (Chercheur CNRS, Géographe, Centre d’études himalayennes – CEH)

La présentation d’Ahmad Abdoul-Malik s’intitule : ” S’affranchir des pressions familiales et des assignations de genre par l’entreprise commerciale transnationale” .

Elle s’appuie sur le texte suivant :

Ahmad AM. (2019) Comorian Women at Work: Juggling Insecure Jobs with the Transnational Suitcase Trade. In: Naulin S., Jourdain A. (eds) The Social Meaning of Extra Money. Dynamics of Virtual Work. Palgrave Macmillan, Cham.

Discutante Adelina Miranda (Professeure, Anthropologue, MIGRINTER – Université de Poitiers)

Que craignez-vous dans votre pays et pourquoi ? Au cœur du système canadien d’octroi de l’asile

Mardi 12 novembre

Intervenante : Sule Tomkinson, politiste, professeure adjointe Université Laval

Discutant : Mustapha El Miri (LEST).

Les recherches de Sule Tomkinson sont centrées sur la gestion de l’immigration et l’administration de la justice en matière de droit de la personne dans le but de combler l’écart entre la théorie et la pratique. Voici quelques références des dernières publications de Sule Tomkinson: 

  • Tomkinson, S. (2019) « Trois nuances de l’expertise stratégique : le rôle des avocats dans la procédure d’asile », Politique et Sociétés, 38(1) (À paraître).
  • Tomkinson, S. (2018) « Who are you afraid of and why? Inside the Black Box of Refugee Tribunals»,  Administration publique du Canada, 61(2):184-20
  • Tomkinson, S. (2015) «Studying refugee decision-making: challenges of access to the research site and strategies for resolution», Refugee Review, 2(1), p.151-160.

Mobilité des marchandises, mobilité de la main-d’œuvre. Le salariat migrant dans les entrepôts de logistique

Mardi 15 Octobre

Intervenant : Carlotta Benvegnù, sociologue, CRESPPA

Discutants : Lucio Castracani (Labexmed/IDEMEC/LEST) et Mathieu Hocquelet (CEREQ)

Carlotta Benvegnù est chercheur en sociologie, membre du CRESPPA. Sa présentation s’appuie sur les textes suivants :

  • « Fractures ouvrières et contestations dans la crise : les travailleurs migrants dans les entrepôts de logistique de Padoue », in Arborio A-M. , Bouffartigue P., Lamanthe A. (dir.), Crise-s et mondes du travail, Octarès, Toulouse, 2019.
  • avec Gaborieau David, « Produire le flux. L’entrepôt comme prolongement d’un monde industriel sous une forme logistique », Savoir/Agir, 2017/1 (N° 39), p. 66-72.

Ayahs, Female domestics and Subaltern lives in early nineteenth century India

Mardi 11 Juin 2019

Intervenant : Nitin Varma (Historien, Département d’études asiatiques et africaines, Humboldt-Universität, Berlin )

Discutant : Arnaud Kaba (Anthropologue, CeMIS Gottigen)

Nitin Varma est  chercheur en Histoire sociale.

Sa présentation s’appuie sur le texte suivant : The Many Lives of Ayah: Life Trajectories of Female Servants in Early Nineteenth-Century India .

Dynamiques de chantier. Organisation du travail, migrations et petite entreprise en banlieue parisienne dans la première moitié du XXème siècle

Mardi 14 mai 2019

Intervenante : Manuela Martini (Université Lyon II / LAHRA)

Discutantes : Céline Régnard (AMU TELEMME) et Francesca Sirna (CNRS – CNE)

Manuela Martini est professeure d’histoire contemporaine à l’université Lumière Lyon 2. Ses recherches se situent à l’intersection entre l’histoire du travail, de l’entreprise et des migrations . La présentation s’appuie sur les textes suivants :

  • Bâtiment en famille. Migrations et petite entreprise en banlieue parisienne au XXème siècle, CNRS Editions, 2016.
  • “Migrations et travail en famille : Recenser les entreprises familiales des maçons migrants en banlieue parisienne entre la fin du XIX et le début du XXème siècle” in Inmigracion, trabajo y servicio domestico en la Europa urbana, siglos XVIII – XX, editado por Isidro Dubert y Vincent Gourdon : pp 93 – 110, 2017.
  • avec Noël Bonneuil, “Career Advancement in a Family-Owned French Construction Firm Under Changing Labor Legislation and Market Demand, 1946-1985”, Family Business Review 2015, Vol. 28(1) 41– 59.

Journée d’étude Regards croisés sur le Mexique

Mardi 9 avril 2019

Matinée

“Nationalizing foreigners: the making of american  nationality.”

Intervenant : Roger Waldinger, UCLA

Après-midi

“La génération 0.5 : Enfants de la migration des États-Unis vers le Mexique (2005-2015).”

Intervenant : Victor Zuñiga, Tecnologico de Monterrey

“Territoires et Mobilités, jalons pour une construction d’objet. Le travail de codification des enquêtes officielles au Mexique”.

Intervenants : Delphine Mercier et Patrick Perez (LEST)

Discussion : Thierry Berthet et Mustapha el Miri (LEST)

Colloque Eximig

JEUDI 14 MARS

INTRODUCTION

Kamel Doraï, géographe, IFPO
De la mobilité transfrontalière à la migration forcée.
Trajectoires et expériences de réfugiés au Moyen-Orient

Paul Tabar, sociologue, LAU
Globalisation, Migration and Diaspora

PANEL 1 – RÉSEAUX ET GÉNÉALOGIE DE L’EXIL

Modératrice : Virginie Baby-Collin, géographe, AMU/CNRS, TELEMMe

• Annamaria Bianco, littérature arabe, AMU/CNRS, IREMAM
Ḥurrās al-hawāʼ : une généalogie de l’exil syrien dans un roman
de traumatisme, fuite et refuge

• Céline Regnard, historienne, AMU/CNRS, TELEMMe
La famille Arbeely : première famille syrienne émigrée aux
États-Unis ? La construction d’une généalogie de l’exil

Discussion : Thomas Pierret, politologue, CNRS/AMU, IREMAM

PANEL 2 – TRAJECTOIRES, PARCOURS ET ITINÉRAIRES
Modérateur : Vincent Geisser, politologue, CNRS/AMU, IREMAM

• Norig Neveu, historienne, CNRS/AMU, IREMAM
Des migrants religieux ? L’accueil des réfugiés chrétiens irakiens en
Jordanie après 2014 : réseaux caritatifs et implications des Églises

• David Lagarde, géographe, Université Toulouse 2, LISST
Cartographier les récits de l’exil syrien
Discussion : Olivier Clochard, géographe, Université de Poitiers, MIGRINTER

• Morgane Dujmovic, géographe, AMU/CNRS, TELEMMe
Parcours balkaniques, trajectoires cartographiques
• Valentina Napolitano, politologue, IFPO-Amman
Migration forcée et reconfigurations de la sphère familiale.
Une étude de cas de familles syriennes en Jordanie

Discussion : Stefan Le Courant, anthropologue, EHESS, IIAC

INAUGURATION DE L’EXPOSITION – THE DURABLE EPHEMERAL
par Thierry Berthet, CNRS/AMU, LEST, Xavier Daumalin, AMU/CNRS, TELEMMe,
Kamel Doraï, IFPO et Richard Jacquemond, AMU/CNRS, IREMAM
Traiteur : Moutbakh al-Sham

VENDREDI 15 MARS

PANEL 3 – LES LIEUX DE L’EXIL
Modérateur : Kamel Chachoua, sociologue, CNRS/AMU, IREMAM
9H30 – 11H00

• Camille Guenebeaud, géographe, UPEM, ACP
Le « système Calais » : vivre dans une situation de frontière
• Jalal Al Husseini, politiste, IFPO
L’assistance occidentale en réponse à la crise des réfugiés syriens
en Jordanie et au Proche-Orient : entre aide au développement local et préoccupation migratoire

Discussion : Véronique Bontemps, anthropologue, CNRS, IRIS

• Dounia Salame, architecte, AUB
Habiter son lieu d’exil, s’approprier la ville : jeunes réfugiés syriens
au Liban

• Léa Macias, géographe, EHESS, IIAC
Applications et camps : l’humanitaire numérique

Discussion : Myriam Catusse, politiste, CNRS/AMU, IREMAM

PANEL 4 – S’INSTALLER EN EXIL
Modératrice : Delphine Mercier, sociologue, CNRS/AMU, LEST

• Gaspard Vial Benamra, historien, Université Lumière Lyon 2, LARHRA
Reconstituer une cohésion communautaire en exil : le cas des
Tchétchènes de Transjordanie, entre la fin de l’époque ottomane et
la fin du mandat britannique (1901-1946)

• Leila Drif, anthropologue, EHESS, IRIS/IIAC-LAUM
Infra-structures du refuge à Hay Gharbi (Beyrouth) : un espace
disputé, des histoires partagées entre Syriens, gitans et Libanais

Discussion : Leïla Vignal, géographe, Université Rennes 2, ESO

• Emmanuelle Durand, anthropologue, EHESS/CNRS, IRIS/IFPO
L’économie de la débrouille à Beyrouth. Pratiques syriennes du
commerce populaire : vente ambulante et commerce de la fripe

• Pınar Şenoğuz, anthropologue, Georg-August-Universität Göttingen
Refugee Hospitality and Home-Making among Syrian Refugees
in the Border Regions of Turkey

• Albena Tcholakova, sociologue, Université de Lorraine, 2L2S
Le travail des réfugié·e·s comme méprise et reprise de soi

Discussion : Béatrice Mesini, politiste, CNRS/AMU, TELEMMe

CONCLUSIONS

• Didem Danış, sociologue, Galatasaray Üniversitesi
• Delphine Mercier, sociologue, CNRS/AMU, LEST
• Alessandro Monsutti, anthropologue, Graduate Institute Geneva

https://migtrav.hypotheses.org/files/2019/10/EXIMIG_Programme.pdf

Déplacement, attachement, détachement

Mardi 12 février 2019

“Shaping Labour Markets in EU. The case of “multinational worker” at Foxconn plants.

Intervenant : Devi Sacchetto (Université de Padova)

Discutant : Lucio Castracani, Anthropologue (LEST)

“Travailler aux Pays-Bas : les conditions de travail des détachés espagnols “expulsés par le chômage”

Intervenant : Pablo Lopez Calle, Sociologue (Université Complutense de Madrid)

Discrutant : Frédéric Décosse, Sociologue (LEST)

Séminaire Migrations & Travail

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search