Journée d’études – Ports et économies populaires au Moyen-Orient

Les enjeux en termes de commerce, de main-d’œuvre et de structuration des marchandises

Trans-Mediterranean Connections in Sinews of War and Trade.

Laleh Khalili est professeur en Politique Internationale à l’Université de Londres. Conférence en anglais.

In our networked world, the realities governing the international movement of freight are easily forgotten. But maritime transport remains the bedrock of trade. Convoys perpetually crisscross the oceans, carrying gas, oil, ore – indeed, every type of consumable and commodity. These movements, though practically invisible, mean that control of the seas is vital in an age when no nation can survive on domestic products alone. Laleh Khalili travelled the Mediterranean, the Red Sea, and the Indian Ocean aboard gigantic container ships to investigate the secretive and sometimes dangerous world of maritime trade. What she discovered was strangely disturbing: brutally exploited seafarers enduring loneliness and risking injury to keep the cogs of trade turning.

Transformations du travail journalier au Port de Beyrouth : de l’explosion du 4 aout 2020 à la concession CMA CGM.

Intervenant.es :

Michele Scala, Head of Research – The Centre for Social Sciences Research and Action (CeSSRA), Beyrouth
Nizar Hariri, Chercheur indépendant
Présentation : Thomas Langlois, doctorant à l’Université d’Aix-Marseille et associé au Laboratoire d’Économie et de Sociologie du Travail (LEST) et membre de l’ANR – Le Grand Entrepôt.

Cette intervention porte sur la présentation des premiers résultats d’une enquête en cours portant sur les transformations du travail au Port de Beyrouth suite à l’explosion dévastatrice ayant touché ce dernier le 4 août 2020, et jusqu’à la concession de la gestion des conteneurs du port de Beyrouth à l’entreprise globale CMA CGM (CMA Terminal) advenue en février 2022.

Entrepôt, container et valise : d’une crise à l’autre, vicissitudes et adaptations du commerce ethnique à Beyrouth.

Assaf Dahdah est géographe, Chercheur CNRS, ART-Dev, membre de l’ARN – Le Grand Entrepôt.

Décrit comme un marché de niche, le commerce ethnique à Beyrouth implique pourtant des acteurs divers et nombreux, connecte des espaces à une échelle mondialisée et repose sur des stratégies d’adaptations constantes dans un contexte de crises permanentes et polymorphes (guerres, répression, inflation, dévaluation, Covid). Cette présentation s’attache à mettre en avant son évolution à travers celle des stratégies commerciales des entrepreneurs, et des stratégies de stockage et réapprovisionnement notamment en réponse à la crise économique qui affecte le Liban.

Retrouvez la playlist complète de l’ANR – Le Grand Entrepôt sur SoundCloud et plus d’information sur l’ANR, sur son propre carnet hypothèse



Citer ce billet
Emmanuelle Hellio (2023, 10 janvier). Journée d’études – Ports et économies populaires au Moyen-Orient. MIGTRAV . Consulté le 24 avril 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/vq00

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.