Migrants et cancers professionnels. Division sociale du travail et de ses risques et accès au droit à réparation, retours sur l’enquête permanente du Giscop93

Mardi 14 Juin
Intervenante : Anne Marchand (LAMES-IDHES)
Discutant : Paul Bouffartigue (LEST)
Ecouter Anne Marchand

Anne Marchand est socio-historienne, doctorante au laboratoire Institutions et Dynamiques Historiques de l’Économie et de la Société et au Laboratoire Méditerranéen de Sociologie où elle prépare sa thèse sous la codirection de Nicolas Hatzfeld et de Pierre Fournier. Celle-ci a pour titre provisoire “Histoire(s) de cancer professionnels et travaux cancérogènes en Seine-Saint-Denis : de la quête de la réparation à la (re)connaissance par traces.”

Chibani – Les vieux migrants

Elle a publié plusieurs travaux sur cette question, parmi lesquels :

  • 2016 [A paraitre] – “Quand les cancers du travail échappent à la reconnaissance : les facteurs du non recours au droit”, Sociétés Contemporaines 102.
  • 2015 – “Le travail tue… lentement”, Plein droit 106: 15-18.
  • 2015 (avec Rollin Z.) – “Ce que l’intervention fait à la recherche dans un contexte de maladie grave”, Santé Publique 27: 331-338.
  • 2015 – “la (non-) reconnaissance des cancers d’origine professionnelle”, Thébaud-Mony et al (dir) Les Risques du travail, pour ne pas perdre sa vie à la gagner, La Découverte.
  • 2010 – “La reconnaissance en maladie professionnelle : perceptions et usages de ce droit par des personnes atteintes de cancer”, mémoire de Master 2 en sciences sociales, option enquêtes, terrains, théories (ETT), ENS/EHESS, sous la direction de Annie Thébaud-Mony.  
Affiche Séminaire Migtrav – Saison II Séminaire 5

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.