Migrations, travail, temporalités et rapports sociaux de sexe

Mardi 12 janvier

Taher Labadi, Économiste, Chercheur Associé au LEST & Ahmad Abdoul-Malik, Sociologue, ATER au LEST.

Taher Labadi présente une communication intitulée Captifs du temps : Les travailleurs migrants dans l’industrie du textile en Jordanie“, qui s’appuie sur l’article suivant

Labadi T., 2019. « Les travailleurs migrants en Jordanie : l’exemple de l’industrie textile », Confluences Méditerranée, vol. 111, n°4, pp. 29-43. URL : https://www.cairn.info/revue-confluences-mediterranee-2019-4-page-29.htm


Discutant : Tristan Bruslé (Chercheur CNRS, Géographe, Centre d’études himalayennes – CEH)

La présentation d’Ahmad Abdoul-Malik s’intitule : ” S’affranchir des pressions familiales et des assignations de genre par l’entreprise commerciale transnationale” .

Elle s’appuie sur le texte suivant :

Ahmad AM. (2019) Comorian Women at Work: Juggling Insecure Jobs with the Transnational Suitcase Trade. In: Naulin S., Jourdain A. (eds) The Social Meaning of Extra Money. Dynamics of Virtual Work. Palgrave Macmillan, Cham.

Discutante Adelina Miranda (Professeure, Anthropologue, MIGRINTER – Université de Poitiers)


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.