Archives de catégorie : Billets

Journée d’étude FINCA : le travail agricole au prisme des migrations

Programmée dans le cadre du projet Frontières, Im-mobilisations et Néolibéralisme en temps de Covid dans l’Agriculture, cette journée d’études présente des enquêtes récentes sur les migrations et le marché du travail agricole en France.

Matinée

D’ouvriers à patrons : la reconfiguration des parcours migratoires des travailleurs marocains en France à l’aune de la crise agricole

Intervenante : Anne-Adelaïde Lascaux, Université de Poitiers

L’autre bout de la chaîne : ce que l’étude du patronat agricole nous dit de l’agriculture intensive provençale

Intervenante : Charline Sempéré, Sheffield University

Figures d’intermédiaires entre saisonniers subsahariens et viticulteurs champenois

Intervenant : Ibrahima Diallo, Université de Bordeaux

Intérim international et travail agricole détaché. Un cas d’étude entre la Provence et le Levant espagnol

Intervenant.es : Frédéric Décosse, LEST-CNRS ; Emmanuelle Hellio, LEST-URMIS et Béatrice Mésini, TELEMME-CNRS

Après-midi

From the Mediterranean to the World: Equality of Treatment, Temporary Workers, and the Quest for Low-Wage Labor

Intervenante : Julie Weise, IMERA-University of Oregon

Précarité multidimensionnelle et cancers d’origine professionnelles : la double peine des saisonniers maghrébins sous contrat OFII

Intervenante : Anouk Smolski, CMW – Université Lyon 2

Faire communauté ? Présence latinoaméricaine et emploi agricole dans la région de Beaucaire.

Intervenante : Amandine Poirson, Centre Norbert Elias /EHESS

Journée d’études – Ports et économies populaires au Moyen-Orient

Les enjeux en termes de commerce, de main-d’œuvre et de structuration des marchandises

Trans-Mediterranean Connections in Sinews of War and Trade.

Laleh Khalili est professeur en Politique Internationale à l’Université de Londres. Conférence en anglais.

In our networked world, the realities governing the international movement of freight are easily forgotten. But maritime transport remains the bedrock of trade. Convoys perpetually crisscross the oceans, carrying gas, oil, ore – indeed, every type of consumable and commodity. These movements, though practically invisible, mean that control of the seas is vital in an age when no nation can survive on domestic products alone. Laleh Khalili travelled the Mediterranean, the Red Sea, and the Indian Ocean aboard gigantic container ships to investigate the secretive and sometimes dangerous world of maritime trade. What she discovered was strangely disturbing: brutally exploited seafarers enduring loneliness and risking injury to keep the cogs of trade turning.

Transformations du travail journalier au Port de Beyrouth : de l’explosion du 4 aout 2020 à la concession CMA CGM.

Intervenant.es :

Michele Scala, Head of Research – The Centre for Social Sciences Research and Action (CeSSRA), Beyrouth
Nizar Hariri, Chercheur indépendant
Présentation : Thomas Langlois, doctorant à l’Université d’Aix-Marseille et associé au Laboratoire d’Économie et de Sociologie du Travail (LEST) et membre de l’ANR – Le Grand Entrepôt.

Cette intervention porte sur la présentation des premiers résultats d’une enquête en cours portant sur les transformations du travail au Port de Beyrouth suite à l’explosion dévastatrice ayant touché ce dernier le 4 août 2020, et jusqu’à la concession de la gestion des conteneurs du port de Beyrouth à l’entreprise globale CMA CGM (CMA Terminal) advenue en février 2022.

Entrepôt, container et valise : d’une crise à l’autre, vicissitudes et adaptations du commerce ethnique à Beyrouth.

Assaf Dahdah est géographe, Chercheur CNRS, ART-Dev, membre de l’ARN – Le Grand Entrepôt.

Décrit comme un marché de niche, le commerce ethnique à Beyrouth implique pourtant des acteurs divers et nombreux, connecte des espaces à une échelle mondialisée et repose sur des stratégies d’adaptations constantes dans un contexte de crises permanentes et polymorphes (guerres, répression, inflation, dévaluation, Covid). Cette présentation s’attache à mettre en avant son évolution à travers celle des stratégies commerciales des entrepreneurs, et des stratégies de stockage et réapprovisionnement notamment en réponse à la crise économique qui affecte le Liban.

Retrouvez la playlist complète de l’ANR – Le Grand Entrepôt sur SoundCloud et plus d’information sur l’ANR, sur son propre carnet hypothèse

Femmes enceintes primo-arrivantes en France : des expériences de grossesses marquées par des inégalités multiples et intersectionnelles

Intervenante Louise Virole, Sociologue, post-doctorante au SESSTIM.

Discutant.es : Abdoul Malik Ahmad (LEST-CNRS) et Alesandra Tátic (EHESS, CNE, LEST)

Les publications sur lesquelles s’appuie sa présentation peuvent être consultées sur ce lien : http://www.louisevirole.com/publications/

Migrant.es noir.es au Maroc. Entre assignation socio-raciale au sale boulot et tactiques de mise au repos du corps

Annélie Delescluse est docteure en sociologie et attachée temporaire d’enseignement et de recherche à l’Institut d’étude du développement de la Sorbonne (IEDES-Université Paris 1) et à l’Institut d’étude de démographie de la Sorbonne (IDUP). Elle présente une communication tirée de sa thèse en socio-anthropologie dont une partie porte sur le travail au prisme des corps ethnicisés de migrant.e.s noir.e.s pour qui le Maroc est un pays de séjour à moyen ou à long terme.

Les relations de travail entre minorisé·es au prisme du genre et de l’ethnicité : le cas des marchés périphériques de Nice

Ryzlène Dahhan, sociologue rattachée à l’Urmis de Nice et à l’Institut Convergences Migrations présente ici une communication tirée de sa thèse.

Discutantes : Pauline Picot (ICM-Urmis) et Alesandra Tatic (LEST-CNE-EHESS)

La présentation s’appuie sur les articles suivants :

– Ryzlène Dahhan (2016) « Relations interethniques dans un espace urbain  ségrégué. Une étude de cas de l’insertion des Roms dans un marché de la  périphérie de Nice », Revue Européenne des Migrations Internationales,  vol. 32 – n° 1, pp. 123-145. Accessible ici: https://filez.univ-amu.fr/lxeke8q42g

– Ryzlène Dahhan, Pauline Picot, Damien Trawalé, Aude Rabaud, Claire Cossée, (2020), « Sur les traces de Colette Guillaumin. Analyser des  terrains contemporains à partir du couple notionnel « majoritaires/minoritaires », Cahiers du genre, 1 (n°68), pp. 145-174. Accessible ici: https://filez.univ-amu.fr/jlad5fsb23

Un utilitarisme humanitaire? Politiques d’asile et travail migrant dans l’Italie contemporaine

Simone Di Cecco présente ici une communication intitulée “Un utilitarisme humanitaire? Politiques d’asile et travail migrant dans l’Italie contemporaine”.

Discutants : Thierry Berthet (CNRS-LEST) et Domenico Perrotta (Univ. de Bergamo).

Sa présentation s’appuie sur son travail de thèse et l’article “En Italie, le sale boulot de l’intégration”, publié dans Plein Droit.

https://www.cairn.info/revue-plein-droit-2020-3-page-32.htm

Femmes migrantes entre la Chine et Taïwan : mobilités, économies digitales et émotions

Béatrice Zani présente ici une communication intitulée “Femmes Migrantes entre la Chine et Taïwan : mobilités, économies digitales et émotions“.

Elle est discutée par Rim Affaya (CNE-EHESS) et Abdoul Malik Ahmad (LEST). 

Sa conférence est issue de son ouvrage : Zani, B. 2021, Women Migrants in Southern China and Taiwan. Mobilities, Digital Economies and Emotions. Oxton and New York: Routledge.

Les restaurants halal de Yiwu, ancrages de la mondialisation

Intervenant : Olivier Pliez, Directeur de Recherche au CNRS, géographe, ART-Dev – UMR 5281, Université Paul-Valéry Montpellier 3

Discussion : Delphine Mercier et Michel Peraldi, sociologues, LEST-UMR 7317.

La présentation et la discussion abordent la question des acteurs économiques migrants en Chine, en Europe, au Maghreb…

Pour aller plus loin vous pouvez consulter la bibliographie suivante :

–       Armelle Choplin & Olivier Pliez, « Des mondialisations plus discrètes. Vers une nouvelle géographie des échanges mondiaux », La Vie des idées , 4 octobre 2016. ISSN: 2105-3030. URL: https://laviedesidees.fr/Des-mondialisations-plus-discretes.html

–       Armelle Choplin & Olivier Pliez, « Inconspicuous Globalisations. Towards a new geography of global trade », Books and Ideas , 14 November 2016. ISSN : 2105-3030. URL : https://booksandideas.net/Inconspicuous-Globalisations.html

Affiche

Parce qu’ils sont plus près du sol : travailleurs agricoles migrants aux Etats-unis

Intervenant : Seth M. Holmes (Anthropologue, Université de Berkeley en Californie)

Discutant : Frédéric Décosse (Sociologue, CNRS-LEST)

Seth M. Holmes présente en espagnol une communication tirée de son livre Fresh Fruits Broken Bodies. Migrants farmworkes in the United States.

A partir d’une longue ethnographie auprès de travailleurs agricoles mexicains aux Etats-Unis, l’auteur analyse et dénonce les injustices sociales structurelles de l’agriculture globalisée et les naturalisations qui les invisibilisent. Dans la tradition de Paul Farmer et d’autres médecins-anthropologues, il soutient que ces injustices entraînent des problèmes de santé niés ou mal pris en charge du fait de la nature hors-sol et dépolitisée de la médecine.

Il a été résident à l’Iméra à Marseille en 2021, où il a mené un projet intitulé “Training for Unequal Care: Medical Students, Social Inequalities and the Clinical Gaze“.

Seth Holmes presenta una comunicación inspirada de su libro Fruta fresa, cuerpos marchitos. Trabajadores agrícolas migrantes en Estados Unidos.

A partir de una larga etnografía de los trabajadores agrícolas mexicanos en Estados Unidos, el autor analiza y denuncia las injusticias sociales estructurales de la agricultura globalizada y las naturalizaciones que las hacen invisibles. Siguiendo la tradición de Paul Farmer y de otros médicos-antropólogos, sostiene que estas injusticias conducen a problemas de salud que se niegan o se gestionan mal debido a la naturaleza ajena y despolitizada de la medicina.


Fue residente en Iméra, en Marsella, en 2021, donde llevó un proyecto titulado “Training for Unequal Care: Medical Students, Social Inequalities and the Clinical Gaze“.

Entre action politique et travail. Regard croisé sur les routes et carrières migratoires en méditerranée (Grèce & Maroc)

Mardi 13 avril

La première présentation est dédiée aux travaux de Driss Belkasmi, Sociologue, Doctorant au LEST.

Elle s’intitule “Les franco-marocains de l’intégration politique en France à l’institutionnalisation du transnationalisme politique”.

Discutant : Kamal Mellakh (Enseignant-Chercheur, Département de Sociologie, Faculté des Lettres et Sciences Humaines de Mohammedia. Université Hassan II Casablanca)

Martin Pontier présente la seconde communication intitulée : “Travailler sur les routes migratoires : la Grèce comme territoire de transit aux frontières de l’UE”.

Discutant : Mustapha El Miri (Maître de Conférence, Sociologue, AMU/LEST).

Travail forcé en Afrique Occidentale Francaise (1900-1945)

Mardi 9 février 2021

Intervenant : Babacar Fall (Historien, Université Cheikh Anta Diop, Dakar)

Discutant.e.s : Mustapha el Miri (Sociologue, Lest-Amu) & Michel Péraldi (Sociologue,Iris-Lest)

Spécialiste de l’histoire du travail en Afrique de l’ouest francophone, Babacar Fall a conduit de nombreuses recherches sur ce thème ainsi que sur les migrations, les innovations pédagogiques ou encore les réformes en éducation. 

Migrations, travail, temporalités et rapports sociaux de sexe

Mardi 12 janvier

Taher Labadi, Économiste, Chercheur Associé au LEST & Ahmad Abdoul-Malik, Sociologue, ATER au LEST.

Taher Labadi présente une communication intitulée Captifs du temps : Les travailleurs migrants dans l’industrie du textile en Jordanie“, qui s’appuie sur l’article suivant

Labadi T., 2019. « Les travailleurs migrants en Jordanie : l’exemple de l’industrie textile », Confluences Méditerranée, vol. 111, n°4, pp. 29-43. URL : https://www.cairn.info/revue-confluences-mediterranee-2019-4-page-29.htm


Discutant : Tristan Bruslé (Chercheur CNRS, Géographe, Centre d’études himalayennes – CEH)

La présentation d’Ahmad Abdoul-Malik s’intitule : ” S’affranchir des pressions familiales et des assignations de genre par l’entreprise commerciale transnationale” .

Elle s’appuie sur le texte suivant :

Ahmad AM. (2019) Comorian Women at Work: Juggling Insecure Jobs with the Transnational Suitcase Trade. In: Naulin S., Jourdain A. (eds) The Social Meaning of Extra Money. Dynamics of Virtual Work. Palgrave Macmillan, Cham.

Discutante Adelina Miranda (Professeure, Anthropologue, MIGRINTER – Université de Poitiers)